Bien préparer les promenades

Une aventure, ça se prépare… 

– Votre chien devra, pour lui et ses compagnons, être à jour des vaccins et tout particulièrement être protégé contre la Toux de Chenil (renseignez-vous auprès de votre vétérinaire)

– Pensez à le protéger contre les parasites que l’on retrouve fréquemment dans les territoires inexplorés et quasiment en toutes saisons.

Une bonne protection contre les puces et surtout contre les tiques est indispensable.

Et parce que ce n’est pas uniquement une source de protéines, les vers ne sont pas non plus les bienvenus ! Je vous conseille de le vermifuger au moins 2 fois par an.

– Si votre chien mange le matin, donnez-lui sa gamelle suffisamment tôt, au moins 2 heures avant le départ prévu : le transport vers l’inconnu peut déranger les intestins et surtout, on évite le sport l’estomac plein !

– Les aventurières sont priées de restées à la maison le temps des chaleurs. Trop repérables par les autochtones.

– En cas de très hautes températures, les toutous dit brachycéphales (à truffe peu prononcée, qui ventilent très vite et respirent naturellement moins facilement que les autres comme les bouledogues) seront plus confortables  chez eux, bien au frais. Il faut savoir mesurer son goût du risque.